La méditation

Il n’y a pas de date précise de l’apparition de la méditation. Une chose est certaine: son usage est millénaire. A l’origine, elle était liée à la vie religieuse. Depuis, avec la laïcisation des sociétés, l’usage de la méditation est devenu plus personnel, plus introspectif et on lui a découvert de nombreux bienfaits.

Il existe une grande variété de formes de méditation, mais à la base, il s’agit essentiellement d’un entraînement de l’esprit. Un entraînement semblable à celui que nécessite la pratique d’un sport ou d’un instrument de musique. L’entraînement méditatif serait destiné à libérer l’esprit des pensées stressantes ou nuisibles. Évidemment, bien des pensées sont utiles pour gérer sa vie ou résoudre les problèmes pratiques. Mais, les mécanismes mentaux sont tels qu’ils produisent sans cesse des pensées souvent inutiles ou néfastes.

De très nombreuses pensées sont tout simplement superflues et empêchent la détente. D’autres sont carrément néfastes : de vieux souvenirs ressassés indéfiniment, des scénarios catastrophiques montés de toutes pièces, des représentations mentales qui n’ont rien à voir avec la réalité… Ces pensées empoisonnent l’existence. Elles créent ce que l’on appelle du « stress interne » qui, à son tour, provoque des réactions physiologiques et psychologiques. Le stress, surtout s’il est intense et de longue durée, accroît les risques de contracter un grand nombre de maladies. Or, la méditation peut être un antidote naturel au stress. Bref, donner à ses pensées une véritable pause de temps à autre serait des plus bénéfique.

Qu’est-ce que la méditation, comment savoir si je médite bien?

La méditation est un moment de coupure avec la vie extérieure pendant laquelle la personne qui se livre à cette activité se replie momentanément sur elle-même pour se régénérer et retrouver une paix intérieure. Il existe une grande variété de type de méditation: on peut méditer debout, assis, allongé, en tailleur, on peut méditer plusieurs fois dans la journée, mais l’idéal étant de méditer de façon régulière que ce soit le matin au levé ou bien le soir avant de se coucher.  Je préconise de commencer par des sessions de vingt minutes même si au début on y arrive pas où que l’on trouve cela long. Vous finirez vite par adopter cette durée. Par la suite vous passerez progressivement à 1 heure pleine si vous le pouvez et ce, chaque jour, ce qui serai parfait.  La méditation doit se faire dans un environnement calme dans lequel vous vous sentez bien.

Je suis d’accord pour méditer mais quels bienfaits vais-je en retirer?

Les dernières études faites sur le sujet montrent l’importance de la méditation en particulier dans nos sociétés occidentales ou l’individu est souvent sous pression. Méditer permet à l’individu qui se livre à cette activité de se ressourcer, de retrouver le calme intérieur pour reprendre ses activités. La méditation permet aussi la réduction du stress, de faire le tri dans ses idées et ses pensées et de stimuler la créativité.

La méditation réalise l’harmonie corps/esprit : 

-Pacifie les tensions du mental

– Améliore le sommeil

– Rééquilibre le système nerveux

– Transforme les désirs, les sensations, les pensées, les actions en énergie

– Apprend le contrôle du souffle

– Apprend à vivre le moment présent

La maîtrise de soi sans effort que procure la méditation est une réponse aux anxiétés et angoisses que provoque le monde moderne. Sa pratique favorise la sérénité, la paix.

Quelle préparation pour méditer ?

Déterminer l’endroit qui nous convient, au calme. Prendre un coussin afin de pouvoir surélever son bassin si on pratique assis à même le sol (On posera le coussin sur un tapis afin d’éviter tout contact froid ou anguleux avec le sol et nos pieds. 

Habillement – Portez des vêtements confortables, dans lesquels vous ne vous sentez pas à l’étroit. Certains aiment porter de grosses chaussettes, afin d’avoir les pieds bien au chaud.

Ne pas être dérangé – Le plus important est de s’organiser de manière à ne pas être dérangé: pas de sonnerie de téléphone, pas d’enfant ou de conjoint qui entre dans la pièce. Il est très désagréable d’être tiré sans ménagement de sa relaxation, et si vous craignez sans arrêt que quelqu’un n’entre, il vous sera difficile de vous détendre.

Quelle position prendre ?

La position de méditation classique: assis – pour cette position, choisissez une surface pas trop molle (l’idéal est un tapis de gymnastique à même le sol). Vous pouvez vous asseoir en tailleur ou dans la position du lotus ou du semi-lotus: les pieds sur la cuisse opposée (un seul pied sur la cuisse opposée pour le semi-lotus, l’autre pied au sol).

S’asseoir sur une chaise – vous pouvez aussi vous asseoir sur l’avant d’une chaise, sans vous appuyer au dossier. Posez vos pieds bien à plat sur le sol. Les mollets devraient être à angle droit ou presque avec vos cuisses.

Votre corps – votre colonne vertébrale devrait être le plus droit possible, mais détendue. L’énergie doit pouvoir circuler librement dans votre corps, de bas en haut et de haut en bas.

Votre tête – Le menton est légèrement incliné vers la poitrine, afin que la nuque soit légèrement étirée. L’énergie peut ainsi mieux circuler de la tête au corps et inversement.

Le visage – Vous aurez peut-être envie de fermer les yeux ou de fixer vaguement un point devant vous sur le sol. Veillez à ce que votre bouche soit légèrement ouverte et votre mâchoire détendue. Appuyez légèrement la pointe de votre langue contre le palais, juste derrière les incisive.

Les mains – Vous pouvez posez vos mains sur les genoux, les paumes vers le haut, et former un cercle à l’aide de vos pouces et de vos index, en tenant les autres doigts droits mais détendus. Si cette position est trop inconfortable pour vous, vous pouvez aussi poser vos mains sur vos genoux, paumes vers le bas.

Aucune tension du corps ne doit exister (pour ce qui est des jambes, il se peut certainement qu’au début vous ayez des douleurs alors mieux vaut arrêter car de toute façon la douleur vous empêcherai de pratiquer la non pensée, apprenez d’abord à votre corps à s’habituer à la position avant de vouloir apprendre à méditer), la colonne doit rester droite et le regard orienté vers le sol. Il est normal de devoir corriger sa position régulièrement. (j’expliquerai comment trouver le moment pour cela un peu plus bas).

Une fois en position que faire ?

  • Laissant se mettre au repos les activités du corps/esprit,
  • Attentivement on inspire,
  • Attentivement on expire.
  • Ressentant tout on inspire,
  • Ressentant tout on expire.
  • Cela respire !
  • S’il y a des pensées elles sont en suspend et flottent comme des nuages, les laisser passer sans les retenir.

Méditation - Conception : http://www.so-studio.fr-tous.droits réservés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s